FRENCH CURVES X BACK TO 90’S

Hello besties, j’espère que vous allez bien. Les températures commencent à remonter, les journées sont plus longues,les prémisses de l’été font doucement surface… Je reviens vers vous avec un nouveau look après une petite période d’absence. Ne m’en voulez pas, j’ai changé de poste… Aujourd’hui je vais vous présenter un look 90’s.

Le revival 90’s est encore d’actualité en 2018. Les années 90’s ont été une période où la mode puisait son inspiration directement dans la rue. Béret, bomber, survêtement… des pièces phares qu’on reportent par petite touche ou en total look pour les puristes. On se réapproprient désormais les nineeties comme si on nous souhaitons vivre cette période qu’on a clairement pas vécu en tant qu’adulte. Une nostalgie douce et précieuse auquel le challenge French Curves souhaitait rendre hommage.

Mon look se compose d’un jean, un tee-shirt blanc Asos et d’une longue veste en jean de chez Mango. Des chelsea au pied provenant également d’Asos. Un style basique qui me rappelle mes années collèges. Bercée par le premier album de Doc Gynéco, Premières consultations qui est sans doute pour moi l’un des meilleurs albums français de rap des années 90. Les filles du moove, Viens voir le docteur, Dans ma rue, Né ici, Vanessa, Nirvana… des classiques que j’écoute toujours. Indémodable…

French Curves, qu’est-ce que c’est?

Ce challenge a vu le jour en juillet 2014 à l’initiative de Gaëlle Prudencio. Il réunit une cinquantaine de blogueuses(eurs) francophones tous les 16 du mois autour d’un thème bien précis. Le but étant de mettre en évidence toutes les morphologies pour que chacun(e) puisse s’identifier et s’inspirer.

Site du challenge French Curves:  www.frenchcurvesfashion.com

De nouvelles règles autour des challenges French Curves

Désormais, le défi French Curves est ouvert à toutes et tous. Il suffit de publier votre photographie sur Instagram avec le thème concerné en utilisant le hashtag #FrenchCurvesXPimpMyTrench

Et vous quelle est votre pièce 90’s préférée?

 

Photographe: Marion Midnight

Laisser un commentaire