Rencontre avec la créatrice Thelma Björnsdóttir

11122328_491270854373541_3030996145419177938_o

Thelma Björnsdóttir est une jeune créatrice d’origine islandaise provenant de l’IFA Paris. Elle est la grande gagnante du Trophée Jeune Créateur de la troisième édition de la Pulp’ Fashion Week durant laquelle elle a pu nous présenter son travail.

Une collection épurée, avant – gardiste et soignée. Cette créatrice diplômée d’un master en mode et design contemporain s’est tournée naturellement vers des prototypes Grandes Tailles pour présenter son travail de fin d’année. Des formes géométriques, des matières fluides sur un fond environnemental. Une recherche d’idées intéressante qui m’a donné envie d’en savoir plus sur Thelma.

Bonjour Thelma, merci pour le temps que tu accordes à mes questions. Qu’as -tu ressenti lorsque tu as gagné le concours du Jeune Créateur de la Pulp’Fashion Week?

Thelma Björnsdóttir: Lorsque j’ai su que j’étais la lauréate du concours, je me suis sentie très honorée. C’est une chance extraordinaire pour un jeune créateur d’obtenir ce type de reconnaissance pour son travail.

Quels sont les créateurs qui t’inspire?

Thelma Björnsdóttir: C’est toujours une question difficile pour moi car j’essaye de ne pas trop m’inspirer des créateurs pour vraiment avoir mon propre univers. J’admire plusieurs designers et notamment Alexander McQueen. Sa vision de la mode et son travail fait de lui un styliste hors norme.

En trois mots, décris – nous ton style?

Thelma Björnsdóttir: Concernant mon style personnel, je le décrirai comme féminin, coloré et détendu. Pour mes créations, c’est un style moderne, ludique et éclectique.

Explique – nous le thème abordé dans cette collection?

Thelma Björnsdóttir: Ma collection est inspirée des œuvres artistiques dAndy Goldsworthy. C’est un travail autour de l’environnement terrestre. Il parvient à créer de l’art à partir de matériaux provenant de la nature.  Je voulais appliquer cette idée à mes créations. Je souhaitais que la nature se mêle à des tenues urbaines en utilisant des matériaux entièrement naturels comme la soie grège, le cuir de poisson ainsi que des mélanges de tissus biologiques. Je rends également hommage à son œuvre en incorporant des formes et des lignes, pour représenter l’inter-connectivité des choses à travers les détails de mes tenues.

Qu’as – tu pensé de la Pulp’ Fashion Week ?

Thelma Björnsdóttir: Les défilés se sont bien passés. J’ai travaillais avec une merveilleuse équipe de mannequins et un très bon staff. Ce fût beaucoup de travail et d’organisation pour être prêt le jour J. C’est une expérience incroyable.

Qu’as – tu ressenti lorsque les mannequins ont porté tes tenues durant le premier défilé?

Thelma Björnsdóttir: Honnêtement, c’était surréaliste d’être présente autour de tous les autres créateurs en backstage. J’étais vraiment heureuse. Je suis surprise de l’engouement et des retours positifs qu’on a pu me faire. Lorsque vous travaillez sur un projet comme celui -ci, vous devez constamment vous surpasser pour arriver au bout de votre créativité. Tous les mois où je me suis acharnée à travailler sur ma collection en valait la peine lorsque je vois le résultat final.

Travailles – tu sur une nouvelle collection?

Thelma Björnsdóttir: Je réfléchis, je note toutes les idées qui me viennent pour présenter une nouvelle collection. Pour le moment j’aimerai pouvoir commercialiser le travail que j’ai présenté à la Pulp’ Fashion Week avant de focaliser toute mon attention sur ma prochaine collection.

Est – ce que tu comptes ouvrir un e-shop?

Thelma Björnsdóttir: Je ne peux pas trop en dire pour le moment mais j’y pense. Je vais partager de nouvelles informations sur ma page Facebook officielle concernant mon travail en attendant.

Merci Thelma pour le temps que tu as accordé à mes questions.

Thelma Björnsdóttir: Merci à toi. Ce fût un plaisir.

 

Vous pouvez suivre Thelma sur sa page Facebook: Thelma Björnsdóttir

Un aperçu de sa collection

 10426169_492362347597725_366863575691208120_n

11262128_488939104606716_7137063291025677059_n

Photographe: Vera Vera Palsdottir
MUAH: Cicci Svahn
Mannequin: Stephanie Maryniak
Bijoutier: Elísabet Erlendsdóttir
Assistant: Salah Abbas

signature

Laisser un commentaire